IS TV COLLAPSING

— Rares sont ceux qui ont vu de leurs yeux un immeuble s’effondrer —

Les critiques de cinéma parlent de “pulsion scopique”,

les penseurs des médias de medium chaud et froid et d’hypnose,

les chercheurs en sciences cognitives de “Schadenfreude” ;

tous ces termes qui tentent de formuler notre regard soutenu face aux choses qui s’effondrent sur un écran.

Mais nous autres, public aguerri de la société du spectacle, semblons ne plus nous satisfaire de la seule réception visuelle et auditive des drames. Ils nous faut de l’interaction, il nous faut une télécommande pour bondir d’un canal à l’autre, une manette pour mouvoir notre regard à 360° et tirer dans la foule, une souris pour cliquer inlassablement notre libre-arbitre dans le flux informationnel.
Nous ne faisons plus que simplement regarder, nous agissons dans notre tri économique de notre précieuse attention, être simple spectateur nous semble si ennuyeux, et pourtant —

Essayons d’imaginer un procédé qui questionnerait notre agentivité réelle dans notre façon de recevoir l’information, dans le sens de l’information médiatique et globale, et de nous inciter à observer de quelle manière nous réagissons, d’abord en tant que spectateur, récepteur de cette communication, puis en tant qu’agent de cette information. L’idée d’un tel procédé est de faire prendre conscience que notre façon de recevoir l’information peut éventuellement influencer son évolution dans l’avenir ; de reconnecter notre état de spectateur à notre libre-arbitre conscient ; donner conscience de l’influence et la potentialité que notre regard et notre attention donne aux événements.

IS TV COLLAPSING est une tentative d’introduire de façon insidieuse et nébuleuse cette idée d’interactivité nécessaire dans la position de récepteur, à la manière des jeux vidéos qui ne vous expliquent rien : on se doit de tâtonner entre les informations et de se proposer à soi-même les connexions entre elles. Cela performe ainsi une sorte de bibliographie de recherche qui embrasse le procédé expérimental que l’on tente de mettre en place ici.