Promenades solitaires dans Google Maps

Dans un article précédent, j’ai écrit sur ma fascination par les dolines qui avalent des choses. Une autre fascination similaire est la recherche des traces de ces gouffres dans Google Maps. Parfois, je passais toute la soirée à errer dans les rues de Floride, de la taïga de Sibérie ou d’autres endroits. C’est la recherche des traces de destruction laissées dans la mémoire numérique de Google maps. Je passe en mode rue ou en mode 3D. Ces déambulations se sentent seules dans ces rues souvent vides. Google Maps joue un rôle non seulement pour voir les scènes que je ne peux pas visiter physiquement, mais le fait de trouver l’empreinte de l’image satellite et la perspective de Google Maps à la surface est devenu une partie de mes recherches. La qualité de l’image et la profondeur de l’image dépend de l’endroit. Dans certains endroits, il y a plus d’informations SRTM collectées que dans d’autres. Avant la dernière fois que je me suis engagé dans cette activité, c’était au début du printemps, je suis revenu dans les rues de Floride et de la côte californienne à la recherche de quelques endroits particuliers au début du mois. Intéressant, j’ai noté que l’apparence de l’imagerie 3D des cartes a changé, elle est devenue encore plus précise, ressemblant à un paysage spécifique de jeu vidéo, mais pas partout, la qualité dépendait évidemment de l’endroit sur la planète.

Érosion du littoral californien

Pasco County, Lake County en Floride, leurs rues me paraissent déjà si familières car la Floride est non seulement un État politiquement troublé mais aussi un lieu de nombreux hasards naturels, elle porte même le nom de «sinkhole alley». La plupart des vidéos et des photos de maisons glissées dans les gouffres proviennent exactement de là. Mais trouver la trace n’est pas aussi facile car ils sont rapidement recouverts de béton (pratique critiquée par beaucoup comme inefficace) ou l’adresse n’est mentionnée nulle part et la recherche est infructueuse. En «marchant» dans la rue, je regarde dans les maisons que je passe, dans les jardins décorés de drapeaux américains, et je me demande à quoi ressemble la vie là-bas dans cet endroit étrange où ta maison peut se glisser dans le nulle part à tout moment.

Voici un cas de gouffre en Floride. Il a ouvert le 14 juillet 2017.

Photo de drone après l’incident

Google Maps Street View, 2013

Google Maps Street View, 2018

Google Maps Street View, 2019

Et voici une chose intéressante quand vous regardez d’en haut en mode Satellite – il n’y a pas de gouffre, tout semble parfait.

Mais sur la carte simple, nous pouvons voir que la route s’arrête.

 

Un autre endroit que je fréquente sur les Maps est la Russie. Endroit également très troublé à bien des égards. Une de destination est la taïga sibérienne lointaine avec des thermokarsts. Mon préféré est le cratère Batagaika – une énorme raie flottant dans les vastes terres de la Sibérie.

 

L’information 3D est très limitée ici.

Et pour la fin – la ville de Berezniki, en Russie qui s’enfonce lentement dans les gouffres résultant de l’activité minière imprudente des soviets.

 

J’ai passé pas mal de temps à errer dans cette ville l’année dernière. Je me souviens que je suis tombé sur cet endroit. On peut voir une femme debout à l’entrée de quelque chose qui pourrait être une entrée d’usine. Quelque chose dans cette image m’a intrigué. Cela ressemble à une journée chaude, peut-être à la fin de l’été ou au début de l’automne. Elle est si seule là-bas, regardant clairement la voiture Google Maps Street View qui fournit ces images. Elle n’a probablement aucune idée qu’elle sera imprimée ici. Un petit moment à un après-midi d’automne quelque part en Russie. L’imagination pourrait continuer et continuer, créant le récit de cet endroit, de ce moment, de cette femme, mais je vais m’arrêter ici pour l’instant.