Actuellement mes journées sont plus remplies par mon stage que la recherche et la création, cependant ce n’est pas forcément plus mal.

En effet et c’est là toute la magie d’un stage choisi, il correspond parfaitement à mes projets. 

Je réalise donc un stage au sein de l’équipe Vitrines en confinement depuis la fin du mois d’octobre sous le tutorat d’Yves Citton et de Marta Severo. 

Une petite présentation du projet par ANR COLLABORA : 

Comment parlons-nous du confinement ? Avec quels mots et quelles phrases ? Qui nommons nous comme responsables de la décision de confinement qui nous contraint à rester chez nous et à limiter le plus possible nos déplacements ? Quels documents garderons-nous pour témoigner de cette période dans le futur ?

Le principe du défi collaboratif « Nos vitrines parlent à l’heure du confinement » est, lors de nos brèves sorties autorisées, de prendre de manière la plus systématique possible des photographies en gros plan et en mode paysage des messages apposés par les commerçants dans leurs vitrines, par les responsables de lieux publics non-commerçants sur leurs façades ou par les citoyens sur leurs fenêtres privées et de les partager sur les réseaux sociaux (#VitrinesEnConfinement) ou sur la plateforme contributive https://vitrinesenconfinement.gogocarto.fr/.

Le même projet a été lancé également :

  • en italien #VetrineInQuarantera
  • en anglais #WindowsInLockdown

Cette collection permettra de construire une mémoire photographique des quartiers lors du confinement. Ces informations donneront lieu à des analyses scientifiques tandis que les photos constitueront un fond photographique qui sera conservé et fera patrimoine.

Mon rôle est multiple : 

Chargé de communication et de documentation, travail sur les expositions numériques, collecte des photographies ajoutées par les participants, ajout des photographies et des métadonnées sur la base de données et publication sur la plateforme. 

Pourquoi c’est super ? 

Marta est ma tutrice depuis ma première année de master. En effet, mes projets peuvent être mis en parallèle avec ses spécialités et projets. C’est dans un premier temps un moyen de travailler et avancer dans les domaines qui me plaisent mais c’est aussi une aide précieuse pour avancer mon mémoire mais aussi mon projet d’expérimentation ! 

 

youpi (j’ai même une signature, fa-bu-leux)