Danse contemporaine. La nature du geste dansé

À travers mon projet d’expérimentation, je questionne sur la manière dont le corps, déterminé par l’environnement social, politique, culturel, dans lequel il est immergé, devient un espace colonisé et comment cet assujettissement imprègne le geste dansé.

En me focalisant particulièrement sur l’analyse de la Danse Contemporaine, je cherche à comprendre plus spécifiquement de quelle manière les corps des danseurs.ses et chorégraphes contemporains.nes articulent les dimensions sociales, affectives et perceptives du mouvement en danse.

Dans ce même ordre d’idées, je tache également à comprendre comment ces artistes font l’arbitrage entre la nature première du geste et la codification qui régit la Danse Contemporaine et conditionne leurs corps à une esthétique standardisée et à des gestuelles homogénéisantes avec des positions imprégnées dans les corps par un entrainement rigoureux.

Dans ce processus, j’envisage d’initier une série d’ateliers expérimentaux basés sur une dynamique collaborative et pluridisciplinaire, à la recherche du pré-mouvement, par un travail d’improvisation, mêlant texte, son, matière et images, ainsi que des espaces interactifs et immatériels. Il s’agit à ce stade de réfléchir à des protocoles de travail possibles

Un premier atelier est en cours de préparation en collaboration avec Alejandro Van Zandt-Escobar. L’appel à participation est prévu pour le mois de janvier 2022. Dans l’intervalle, l’accent sera mis sur la recherche méthodologique et les solutions technologiques les plus pertinentes.