C’était quoi mon propos ?

Master 2

Après avoir passé beaucoup de temps dans la recherche théorique de mon projet, je me suis concentrée sur le propos initial de mon projet où la création est le seul moyen d’avancer. 

Recherche

 

Cette photographie a déclenché ma recherche.[1]

 

En 2019, je suis retourné dans mon pays natal depuis une longue période de résidence en France. Ce voyage a été précédée d’une naissance de ma nièce. A l’arrivée dans la maison de mes parents, j’ai rencontré ma nièce, un être humain de 2 ans et demi qui appartenait à la même famille que moi. Elle me regardait comme si elle me connaissait toute sa vie. Elle me paraissait étrangère.

 

Je suis devenue une immigrante en 2015 et je vis à la condition de séparation permanente de ma famille. Mes arrières-grands-parents, mes grands-parents, mes parents vivaient et vivent en Russie. A 22 ans, j’ai décidé de partir en France. Aujourd’hui je crois que je suis partie en France pour me réconcilier.

 

Comme c’était la photographie de membre de ma famille qui a déclenché ma recherche, c’est à partir de cette photographie que j’ai été amené à réfléchir sur ma propre identité et mon appartenance à l’histoire de ma famille.

 

Loin de nos origines, un processus de la construction de notre identité, quelques fois douloureux, se produit en nous.

 

Ma nièce me regardait comme si elle me connaissait toute sa vie. Moi, je n’avais plus d’affection à l’histoire de ma famille. Je me sentais étrangère. 

 

La photo de ma nièce m’a conduit aux réflexions sur l’histoire de ma famille, mon appartenance à cette histoire, sur la mémoire qui demeure dans la photo de ma famille. Peut-on recréer l’histoire de sa famille à travers la photo afin de reconstruire sa propre identité ?

 

Création

J’envisagerai de retourner dans les lieux habités par mes parents et grands-parents pour reconstruire l’histoire de ma famille à travers des photos de ma famille, des archives et des photos de lieux où habitait la famille (les lieux sont abandonnés à ce jour, on ne compte qu’un seul habitant par campagne).

*Photos des arrières-arrières parents ou/et photos des archives de cette région ?        Enquête iconographique à envisager. Photo de la famille a une dimension universelle. Ma propre histoire a-t-elle une dimension universelle ?)

Les images aident à reconstruire l’histoire. Penser les images/les archives comme texte. Comment raconter son histoire et celle de sa famille ?

A développer.

 

 

Forme

Je pense à la création d’un Web documentaire : expérience sonore + image + texte interactive.

 

[1] Image 1